Acheter des chaussures sans cuir – Le point sur les alternatives véganes

Salut mes p’tits choux!

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un sujet un peu sérieux pour changer, parce que l’on m’en parle assez souvent : les chaussures véganes. Eh oui, parce que nous sommes tellement habitués à les acheter en cuir, que l’on a du mal à imaginer qu’il existe d’autres alternatives. Cela peut donc parait mission impossible que de se chausser autrement. Et pourtant…si! Et si l’on y réfléchit bien, il serait même logique de s’en passer, vous allez comprendre…

Bref, faisons un petit tour du sujet pour vous expliquer le pourquoi du comment. Parce que ok, c’est évident, le cuir n’est pas vegan, et il paraitrait alors logique de se tourner vers les chaussures constituées d’autres matières (plastique, toile, coton, caoutchouc, etc…) pour bien faire. Sauf que ce n’est pas si simple non plus… explications.

 

Pourquoi la majorité des chaussures du commerce ne sont pas véganes?

Le cuir

Il est certain que c que l’on trouve de façon majoritaire dans le commerce, ce sont les chaussures en cuir. Je ne vais pas vous refaire le laïus sur la souffrance animale, qui est une évidence, mais plutôt vous donner quelques infos :

  • L’élevage (pour la production de cuir et de viande) est responsable de 18% des gaz à effet de serre, soit plus que tous les transports du monde réunis (13%).
  • 80% de la déforestation en Amazonie Brésilienne est dûe à l’élevage bovin, ce qui représente en outre 14% de la déforestation annuelle mondiale.
  • Le cuir qui sert à fabriquer des chaussures, des sacs à main, des vêtements, etc… ne provient pas obligatoirement des animaux que l’on élève pour leur viande. Il existe aussi des filières qui sont uniquement destinées au cuir. Donc non, on n’utilise pas forcément des animaux déjà morts pour fabriquer des accessoires en cuir, et oui, en acheter indique que l’on cautionne l’élevage industriel.
  • Aucune législation en France n’impose que l’espèce animale soit indiquée sur les chaussures, et qui plus est, le marché est difficilement contrôlables dans ce domaine et les fraudes sont fréquentes. Il est donc tout à fait envisageable que nous ayons dans nos dressings des articles en cuir de chats et de chiens. En effet, 2 millions de chiens et de chats sont tués en Chine tous les ans pour leur peau, dont une partie est exploitée pour le cuir. Cela est également valable pour les ceintures, les porte-clefs, les gants, les étiquettes en cuir à l’arrière des jeans, etc…

Donc abandonner les chaussures en cuir est une bonne chose pour les animaux évidemment, mais aussi pour l’environnement (attention, je ne suis pas en train de dire que les produits vegan sont tous super écolos non plus, mais nous y reviendrons…).

 

Du coup, au 1er coup d’œil, on se dit qu’il suffit d’en acheter sans cuir, sachant que l’on peut en trouver en tissu, en plastique, etc…. Surtout qu’il est assez facile d’en trouver dans pleins de boutiques classiques (comme Zara, H&M…), à des prix très accessibles. Mais niveau éthique, ces enseignes ne sont pas des modèles de respect ni de l’environnement, ni des hommes… et la qualité est tellement médiocre qu’elles n’ont pas une durée de vie bien longue… (je vous en parle en connaissance de cause, j’en ai déjà acheté quelques unes pour essayer…).

La colle

En outre, là où moi même je me trompais sur le sujet, c’est qu’en réalité, « chaussures sans cuir » n’est pas synonyme de « chaussures véganes« , ce serait trop simple… parce que l’autre élément qui les constitue, la colle (qui évidemment permet de coller ensemble les différents éléments qui composent la chaussure comme la semelle, le talon, etc…) est généralement issue de matières animales! Cela peut en effet être constitué de lait animal, de poisson, etc…

Donc malheureusement, les chaussures en simili cuir que l’on trouve un peu partout ne sont pas véganes. Comment faire alors pour acheter des modèles dont nous sommes sûr(e)s qu’ils soient vegan?!

 

Comment être sûr(e) d’acheter des chaussures véganes?

Aujourd’hui bien souvent, le seul moyen d’acheter des chaussures véganes, (ou tout du moins dont on est sûr que même la colle n’est pas d’origine animale), c’est de les acheter sur internet. Parce que c’est le réseau sur lequel on trouve le plus grand choix, et le plus facilement, des marques véganes, ou tout du moins des articles qui le sont. Je vous prépare un article où je vous répertorie tous les sites et les marques qui en proposent, un peu de patience, ça arrive bientôt 😉

Pour faire une recherche, soit vous tombez sur un site qui ne propose que des articles vegan, et là aucun soucis, vous pouvez acheter les yeux fermés ; soit seulement quelques modèles le sont, et il suffit généralement de se rendre dans la catégorie « vegan » dans la barre latéral de recherche pour les trouver.

Ceci dit, même si encore peu de marques proposent des articles vegan dans leurs boutiques, cela commence à se démocratiser. Il y a par exemple des magasins qui sont spécialisés en produits vegan (comme Aujourd’hui Demain sur Paris, mais il y en a encore peu en France), ou encore des magasins de marques qui proposent quelques modèles en boutique. Généralement, le label « vegan » est clairement mis en avant sur leurs produits. C’est ainsi que récemment, je suis tombée par hasard sur un présentoir chez Dr. Martens avec le logo bien mis en avant. Là au moins pas de doute, vous avez devant vous une paire de chaussures véganes devant les yeux 🙂

Chaussures Dr. Martens, clairement affichées en magasin comme étant ‘Vegan’

 

Quelles sont les matières que l’on retrouve dans ces chaussures véganes?

Les matériaux synthétiques 

Une 1ère alternative au cuir, c’est le simili-cuir (=skai), qui est généralement fabriqués à partir de fibres synthétiques, comme le PVC ou le polyuréthanne (=plastique). Sauf que ce n’est pas hyper écologique non plus puisque la fabrication du plastique est également très polluante. Alors vous allez me rétorquez que c’est bien beau d’être vegan, et de ne pas vouloir faire souffrir des êtres vivants, mais si c’est pour foutre la planète en l’air d’autre part, c’est pas top non plus?! Eh oui, vous n’avez pas tord, sauf que vous voulez un scoop? Quoi que l’on fasse, quoi que l’on porte, on ne peut pas avoir un impact zéro sur la planète. Même si c’est ultra éthique et naturel d’ailleurs. Ou alors, vous savez comment il faudrait faire ?! Ne pas portez de godasses! 😉

Lol, on ne va pas tomber dans cet extrême non plus, mais souvent, les gens pensent que le cuir est un matériau respectueux de l’environnement… sortez-vous vite cet argument de la tête mes amis, et en voici encore quelques raisons :

  • Produire 1kg de cuir peut être jusqu’à 20 fois plus polluant que produire 1kg de matériaux synthétiques.
  • L’utilisation de produits polluants dans le traitement du cuir pour le transformer en une matière qu’on peut porter, ainsi que les teintures que l’on y ajoute, est très nocive pour l’environnement, comme pour les humains qui travaillent dans ce domaine.

Le cuir est donc extrêmement polluant, autant parce qu’il est issu de l’élevage industriel, qui est en grande partie responsable du réchauffement climatique, que de part son traitement, qui est également une grande source de pollution. Je vous invite à lire l’article d’Antigone XXI à ce sujet qui est très bien expliqué et très complet.

Des articles en fibres synthétiques sont donc une possibilité pour remplacer le cuir, même si l’impact écologique n’est pas top non plus. Ceci dit, si je n’accepte pas les chaussures en cuir, mais que je préfère aussi éviter chaussures en simili-cuir, que reste-il comme alternatives satisfaisantes?

Les matériaux recyclés

Autres alternatives au cuir : les produits issus du recyclage du plastique (bouteilles, chambres à air, etc…) ou d’autres matières : voici une 1ère alternative que je trouve plutôt satisfaisante car écolo ce coup-ci. Les matériaux issus de ce recyclage permettent de fabriquer des chaussures, mais aussi des sacs à main, des ceintures, etc… Voici par exemple des chaussures de la marque Veja constituées notamment de bouteilles de plastique recyclées, ainsi que de coton recyclé :

Chaussures Veja

Les matériaux naturels

Enfin, voici la dernière alternative possible : le cuir issu de matières végétales. Eh oui c’est plutôt étonnant, mais cela existe et se fait de plus en plus : il peut être issu du lin, du coton, du bois, du chanvre, du liège, de champignons, et même … de l’ananas (le Piñatex !) – ce dernier fait d’ailleurs beaucoup parler de lui ces derniers temps, c’est une vraie révolution!

Chaussures pour hommes de la marque Bourgeois Boheme en « cuir » d’ananas, le Piñatex

 

Que penser des marques qui proposent des chaussures véganes?

Ce qui est très rassurant, c’est qu’aujourd’hui, beaucoup de marques certifiées véganes essaient d’avoir une vraie démarche écologique, en plus du côté éthique. Elles utilisent le plus souvent possible des matériaux recyclés (comme le plastique), du bio-plastique (à base de plantes), ou du cuir végétal (à base de bois ou de fibres d’ananas). Sans parler des matières toutes simples, comme par exemple le coton ou le bois, qui sont d’origines végétales, que l’on peut retrouver également comme constituant des chaussures. Et certaines se lancent même dans des recherches très poussées pour innover encore plus et proposer des alternatives, comme le fameux Piñatex, qui est une vraie révolution dans le monde de la mode.

Bien sûr, le but d’une marque (qu’elle soit végane ou non d’ailleurs, peu importe), est de faire du business. Mais il existe des marques intelligentes qui se mettent à l’écoute des consommateurs, pour satisfaire leurs envies, leurs besoins, et je pense que ces marques (la plupart en tout cas) qui commercialisent des chaussures véganes ont vraiment compris que la démarche des personnes qui souhaitent acheter des chaussures véganes n’est pas uniquement accès sur le refus de la souffrance animale, mais qu’elle englobe aussi un réel intérêt pour l’environnement, et qu’il faut proposer aux consommateurs des produits qui sont aussi satisfaisants sur le plan qualitatif que écologique. D’ailleurs, bon nombre de marques véganes sont créées par des personnes elles-mêmes véganes, qui souhaitent par le biais de leurs produits, transmettre les valeurs qui sont les leurs.

 

Le prix et la durée de vie des chaussures véganes sont-ils équivalents à celles en cuir?

Concernant le prix tout d’abord, il est vrai que les chaussures véganes en « cuir » végétal ont souvent un prix élevé. Alors qu’on pourrait penser qu’un produit en fibre végétal devrait être moins cher qu’un produit en cuir. Sauf que les belles chaussures (j’entends par là celles qui sont qualitatives) demandent autant de travail, voir même plus, que des chaussures en cuir. Et une belle paire de chaussures en cuir, ça coûte cher aussi, et là ça nous parait logique d’y mettre le prix, donc pourquoi pas faire de même pour une autre matière si la qualité est la même?!

En outre, il est vrai que les recherches dans ce domaine sont encore peu nombreuses et qu’elles coutent cher, ce qui se répercute sur le prix final des produits. Mais il me semble que cela fait partie du jeu, si l’on veut encourager les recherches et le développement de ce genre d’innovations, il est assez logique d’y participer financièrement en quelque sorte. Ceci dit, je vous rassure, vous trouverez des chaussures peut être un peu couteuses, mais finalement pas plus chères que des chaussures en cuir, et pour une qualité équivalente! Alors pourquoi rechigner à payer le prix pour de belles chaussures en « cuir » végétal alors que vous n’hésiteriez pas à le faire pour une « belle » paire en cuir?

Par ailleurs, il est vrai qu’une paire de chaussures en cuir a souvent une assez grande durée de vie, et son prix est généralement en conséquence. Ceci dit, pour la conserver longtemps, il faut en prendre soin, l’entretenir avec des produits (chimiques…), refaire les talons, etc… Donc si vous comptez bien, une paire en cuir implique de faire des dépenses supplémentaires tout au long de sa « vie » pour son entretien, et cela peut vite revenir cher si vous voulez la garder sur le long terme…

Concernant la durée de vie des chaussures véganes, il est évident qu’elle dépend des matériaux qui les constituent. Si vous achetez des chaussures en plastique (que vous aurez payé 3 sous), elles ne vont pas vous durer 10 ans…. De façon assez globale, la durée de vie d’une paire, qu’elle que soit sa composition, est souvent proportionnelle à son prix. Je vous en parlerai d’ailleurs plus longuement dans mon prochain article sur mes 1ers achats de chaussures véganes. Donc des paires véganes constituées de matériaux solides peuvent avoir une durée de vie tout à fait identique à une paire en cuir. À condition d’en prendre soin, évidemment 🙂

Ballerines Esprit

Pourquoi j’ai fait le choix de renoncer aux chaussures non véganes

J’estime (et je ne suis pas la seule), qu’en tant que consommateur, nous pouvons (nous devons) agir sur ce qui nous déplait dans ce monde. En faisant le choix de mieux consommer, on peut faire changer les choses. Personnellement, j’ai décidé d’agir contre la souffrance animale, l’élevage industriel et ses pratiques inhumaines, et par la même occasion contre la pollution qu’impliquent ces choses. Je fais de mon mieux, même si parfois je me trompe, mais j’essaie, surtout qu’il existe de plus en plus d’alternatives à tous nos produits « classiques », et que l’on peut désormais sans problème se vêtir (et bien sûr se nourrir) éthiquement. Et quand je vois les efforts que font les marques véganes pour aller dans un sens plus éthique et plus respectueux de l’environnement, je me dis qu’on a tout intérêt à les encourager. Pour les animaux évidemment, mais aussi pour la planète. Et ça, ça nous concerne tous.

Qu’ai-je fais de mes chaussures en cuir?

Comme je vous l’avais indiqué dans un précédent article, je n’ai pas jeté toutes mes chaussures en cuir. D’abord parce que je trouve que cela serait tout simplement du gâchi, et quelque par, « le mal est fait ». Ensuite parce que je n’ai pas non plus les moyens de me refaire une garde-robe d’un coup d’un seul ; je suis une vraie nana, qui collectionne les paires de pompes, donc tout racheter d’un coup me ferait un sacré coup au portefeuille! Non, il faut être réaliste, et faire les choses progressivement, selon ses moyens, en tout cas c’est ma façon de procéder, après chacun fait bien entendu comme il peut / veut. Je me suis séparée d’un certain nombre de mes paires en cuir (en les donnant ou en les vendant), il m’en reste quelques unes que je termine, avant de les jeter. Mais je ne vous cache pas que la matière me dégoutant de plus en plus, je pense que les paires restantes vont rapidement finir dans un vide-grenier, dès que j’aurais pu racheter suffisamment de paires véganes pour mon quotidien…

Où acheter des chaussures véganes?

Je vous prépare un très GROS article que je publierai très bientôt et où je vous partagerai TOUTES les marques de chaussures véganes (et il y en a beaucoup!) et les endroits où l’on peut les trouver. Un peu de patience, ça arrive dans quelques jours 😉

 

Bon, je crois que j’ai été assez bavarde dans cet article 🙂 Mais c’est vrai que le sujet est complexe, il y a beaucoup à dire, ce n’est pas toujours facile de démêler le vrai du faux, et j’ai passé tellement de temps à faire mes recherches que je voulais essayer de vous écrire l’article le plus complet possible. Alors je vais simplement le conclure en rappelant que le fabrication d’objets en cuir est un véritable désastre pour les animaux mais aussi pour notre planète. Et aujourd’hui nous avons la chance d’avoir le choix : le choix de matières plus écologiques, le choix de matières qui n’impliquent pas la mort d’êtres vivants, le choix de mieux consommer pour faire changer notre société. Que vous soyez sensibles à la cause animale, à la préservation de l’environnement, ou que la lecture de cet article vous a tout simplement fait prendre conscience qu’il faut que les choses changent, n’oubliez pas que l’on peut consommer différemment, que des alternatives existent, et que c’est par nos choix que l’on fait bouger les choses dans le bon sens… Je vous invite à lire cet article de la marque Minuit sur Terre en complément, qui est très intéressant.
Je vous remercie d’avoir lu ce roman jusqu’au bout 😉 , et je vous souhaite une belle soirée ♥

 

With love,

Marine

Chaussures véganes Will’s Vegan Shoes

LEAVE A COMMENT

RELATED POSTS