Bien vivre sa grossesse végane #1 : les cosmétiques

Coucou les girls!

Aujourd’hui j’ai envie d’échanger avec vous sur un sujet qu’on adore toutes : les cosmétiques 🙂 Mais on va parler plus particulièrement des cosmétiques qu’il est préférable d’utiliser lors de la grossesse, parce qu’il est important de savoir qu’il faut faire attention à ce que l’on met sur sa peau à cette période de nos vies. En effet, tous les produits ne sont pas forcément sans risque pour le foetus, et sans info au préalable, il peut paraitre un peu compliquer d’acheter des cosmétiques adaptés. Moi même je me suis posée pas mal de question, alors j’avais envie de partager avec vous le fruit de mes recherches, en espérant que cela puisse vous aider aussi. J’ai donc répertorié ci-dessous les produits que j’ai moi-même utilisé, en espérant que cela vous donne quelques idées et conseils sur les produits à utiliser (ou non).

Bien sûr, vous vous en doutez, j’ai privilégié les cosmétiques vegan et non testés sur les animaux, ce qui n’est pas forcément évident, parce qu’on se rend compte que ça réduit encore la liste de ce que l’on peut utiliser pendant la grossesse! Heureusement, il en existe de plus en plus, donc ne vous inquiétez, vous allez forcément en trouver qui vous conviennent.

Cet article est juste là pour donner quelques pistes de réflexion, pas pour critiquer nos choix en matière de cosmétiques bien sûr. On a toutes de belles intentions lorsque l’on tombe enceinte, on veut faire du mieux possible, mais ce n’est pas toujours si facile à mettre en oeuvre. D’ailleurs, il est impossible de tout faire parfaitement, on est forcément soumise à des tas de polluants au quotidien (pots d’échappement, odeurs des produits d’entretien, etc…), l’idée est juste de limiter, si on le peut (et si on le souhaite) les risques que peuvent amener certains produits cosmétiques.

Vous allez le voir, j’ai pas mal réduit ma routine soins durant ma grossesse : j’ai arrêté le parfum, le vernis, le maquillage la plupart du temps, etc… bref, j’ai fait ce qui était en accord avec mon ressenti et mes envies. N’oubliez pas que l’important, c’est de se sentir bien dans son corps, surtout durant cette période de gros changements, donc un seul vrai conseil : faites ce qui vous plait!

Quelques conseils

  • La peau est réputée plus fragile durant la grossesse, on privilégie alors les produits bios, aussi naturels que possible, et on évite les produits trop chimiques, qui peuvent agresser la peau.
  • Outre certains labels (Ecocert, Cosmébio, Nature et Progrès, Natrue, BDIH, etc…) qui peuvent nous aider à dénicher plus facilement des produits naturels, on regarde la liste des ingrédients. Plus elle est longue, plus il y a de risque d’y retrouver des ingrédients peu recommandés pour une femme enceinte.
  • On privilégie donc les achats en magasins bios ou sur des sites spécialisés (voir ma liste plus bas), et on évite de faire ses emplettes en supermarché où l’on trouve peu (voir pas du tout) de produits adaptés.
  • On ne se fie pas aux indications du type « hypoallergénique » ou »90% d’origine naturelle » qui ne garantissent en réalité pas plus de qualité que les autres produits autorisés sur le marché.
  • On évite les produits qui ont des parfums, surtout forts, après l’accouchement. Il est apparemment important que le bébé reconnaisse l’odeur corporelle de la maman, cela lui donne des repères, et il est donc préférable de ne pas utiliser des produits avec des parfums pendant quelques temps.
  • Si vous le pouvez (je sais, c’est pas toujours facile d’en trouver…), privilégiez les produits vendus dans  un contenant en verre, vous limitez ainsi l’utilisation de produits qui pourraient subir d’éventuels échanges chimiques avec leur emballage plastique.

 

Les ingrédients à éviter

La grossesse est une période délicate où il est préférable d’éviter certains ingrédients dans les cosmétiques, notamment certaines huiles essentielles, qui sont connues pour avoir des effets néfastes sur le foetus.

Pour ma part, je les ai évitées durant toute ma grossesse, par facilité, parce que plutôt que de chercher lesquelles je pouvais utiliser, lesquelles il fallait attendre 4 mois, 6 mois, etc… eh bien j’ai trouvé plus simple (et j’avais la flemme de tout vérifier, avouons-le!) d’utiliser des produits qui n’en contenaient pas, mais c’est mon propre choix. Pour toutes celles qui souhaitent avoir plus d’infos sur les HE à éviter, et celles que l’on peut utiliser dès le 4ème mois de grossesse, voici un article très intéressant sur le site leslouves.com . Je vous recommande également cet article assez complet sur le site d’Aroma Zone.

Par ailleurs, la plupart des produits chimiques que l’on retrouve dans les cosmétiques industriels classiques sont également à éviter lors de cette période de la vie. Voici quelques substances à proscrire autant que possible (liste non exhaustive) :

  • acide borique (acide perborique, borates)
  • alcool
  • aluminium
  • ammoniaque
  • benzisothiazolinone
  • benzophenone
  • BHA (butyl hydroxyanisole)
  • BHT (butyl hydroxytoluène)
  • camphre (camphor)
  • chloroacétamide
  • climbazole
  • colophane (colophonium, colophony rosinate)
  • cyclopentasiloxane, cyclotetrasiloxane, cyclomethicone
  • dioxines
  • ethylhexyl Methoxycinnamate
  • ethyl tosylamide
  • formaldéhyde (tosylamide)
  • furanes
  • glyphosate
  • HCB
  • hydrocarbure aromatique polycyclique (HAP)
  • lauryl sulfate
  • méthyl chloroisothiazolinone (MCIT)
  • méthyl isothiazolone (MIT)
  • méthyl méthacrylate
  • naphtalène
  • nickel
  • octaméthyl-cyclotétrasiloxane
  • orthophénylphénol
  • parabens (parahydroxybenzoates d’éthyl, de méthyl, de propyl ou de butylparabène)
  • phénoxyéthanol
  • phtalates (dibutyl phtalate, DBP)
  • quaternium-15
  • quintozène
  • rétinol (vitamine A)
  • sodium laureth
  • styrène
  • tert-butylhydroxyanisole
  • toluène (méthylbenzène, toluol)
  • triclosan
  • trioctanoïne
  • tryphenyl phosphate (TPHP)
  • xylène (xylol)

Oui la liste est longue… alors franchement, il n’est pas toujours aisé de trouver des produits 100% clean, sans aucun perturbateurs endocriniens. Selon moi, l’idée est surtout d’essayer de les éviter autant que possible, après… on fait bien comme on peut! Mais il est vrai que c’est quasiment impossible de bannir toutes ces substances à risque de son quotidien, tellement il y en a partout. Faites de votre mieux, mais ne vous mettez pas la pression surtout!

Allez, on passe à la liste des produits que j’ai pu utiliser pendant ma grossesse et l’allaitement ; évidemment toutes les références citées sont vegan et non testées sur les animaux. Mais attention : je n’ai pas la prétention de vous communiquer une liste de produits parfaits, mais disons que ce sont « les moins pires » que j’ai pu trouver sur le marché et qui me convenaient. Il est difficile de trouver des produits irréprochables… il faut le savoir…l’important, c’est déjà de faire de son mieux, n’est-ce pas?!

L’huile de coco, idéale pour le massage durant la grossesse

Les cosmétiques que j’ai utilisé

Huile de massage anti-vergetures

Je vais être honnête avec vous, je ne crois pas aux produits miracles que nous vendent certaines marques pour éviter les vergetures. Je pense qu’elles dépendent principalement de notre génétique et de l’élasticité de notre peau, et on ne peut pas toujours y faire grand chose…

En revanche, je suis convaincue du bénéfice d’un bon massage quotidien sur les zones « risquées », pour limiter les dégâts et favoriser l’élasticité de la peau. C’est d’ailleurs une habitude que j’ai prise il y a des années : je m’enduis de crème de la tête au pieds après chaque douche, et avec toutes les fluctuations de poids que j’ai eu dans ma vie, je pense que cela a permis de prévenir l’apparition de vergetures que j’aurais pu avoir. Pour moi, l’important est donc de choisir un produit (crème ou huile) bien hydratant, de l’appliquer au quotidien, et de bien masser les zones problématiques, pour tenter de réduire les risques de voir sa peau toute zébrée.

Pendant ma grossesse, j’ai utilisé alternativement 3 huiles :

  • L’huile de coco : vous connaissez ma passion pour cette huile (je vous invite à lire mon article très complet sur toutes ses utilisations), et c’est vraiment celle que j’ai utilisé majoritairement tout au long de ma grossesse, et même après l’accouchement. D’abord parce que j’aime son odeur (mais si ce n’est pas votre cas, vous pouvez utiliser de l’huile de coco désodorisée qui elle n’a aucune odeur, que j’ai d’ailleurs utilisé après mon accouchement pour limiter le parfum que peut sentir le bébé). Ensuite, parce qu’elle ne coute pas très cher (en comparaison avec les crèmes « miracles » anti-vergetures vendues dans le commerce). Et enfin parce qu’elle a un super pouvoir hydratant pour la peau. En plus, si vous prenez bien une huile de coco 100% naturelle, aucun risque d’y trouver de mauvais ingrédients pour le foetus! C’est un produit facile à trouver en magasin bio, sans prise de tête car il n’y a pas toute une liste d’ingrédients à vérifier, et si comme moi vous optez en plus pour un contenant en verre, vous limitez les risques d’échanges chimiques de l’emballage plastique sur son contenu.
  • L’huile Weleda : bien connue des femmes enceintes, vendues partout en pharmacie ou sur internet et donc facilement accessible, cette huile m’a été offerte par une collègue de boulot, et je dois avouer que j’ai beaucoup apprécié son utilisation, car elle pénètre bien, sans laisser la peau trop grasse, et rien à dire sur son efficacité, elle a un bon pouvoir hydratant. Elle est composée d’huiles d’amande douce, de jojoba bio et de germe de blé, et enrichie en extrait d’arnica bio, mélange qui lui confère une odeur que j’ai beaucoup apprécié.
  • L’huile sèche la Surdouée de Omum : composée d’aloe vera et d’un mélange de 9 huiles essentielles bio, cette huile m’a conquise. D’abord par sa texture, car c’est une huile sèche, et elle n’est donc pas trop grasse, ce qui est idéale pour s’en imbiber le matin avant de s’habiller, sans que ça colle aux vêtements, et l’été quand il fait un peu chaud et qu’on ne veut pas avoir la peau qui colle. Et aussi par son odeur : j’ai trouvé qu’elle sentait bon l’huile de sésame, légèrement sucré, et c’était à tomber. Le flacon est certes un peu cher, mais il m’a duré un bon moment, et j’ai adoré l’utilisé, je ne peux que vous le recommander.

On peut également utiliser d’autres huiles végétales, comme l’huile d’amande douce, l’huile d’avocat, l’huile de macadamia, ou le beurre de karité, également bien connus pour leur pouvoir hydratant.

Bien sûr, je ne peux affirmer que c’est grâce à ces huiles que je n’ai pas eu (ou peu) de vergetures, mais quand bien même, à refaire, je le referais, par précaution d’abord, ensuite parce qu’il est toujours bon d’hydrater les couches supérieures de sa peau, et aussi parce que finalement notre corps change pendant ces quelques mois, et j’ai trouvé que le fait de le masser au quotidien permettait de mieux apprivoiser ces changements, surtout à partir du 2nd semestre, et même après l’accouchement, où il n’est pas toujours facile d’apprécier ce corps que l’on ne reconnait plus… C’est une belle façon de se dire qu’on l’aide du mieux que l’on peut, qu’on prend soin de lui, qu’on l’aime pour tout ce qu’il vient de vivre, et qu’on veut l’aider à apaiser les changements qu’il a enduré tant de mois!

Un savon intime adapté

Utiliser un soin d’hygiène intime adapté à la grossesse, on n’y pense pas forcément, mais ça fait pourtant bien partie des cosmétiques auxquels il faut faire attention. Pour ma part, j’ai choisi le gel intime Omum, composé d’eau de cranberry, d’aloe vera, et de glycérine bio. Je l’ai trouvé bien hydratant et doux, aussi bien durant ma grossesse qu’après l’accouchement.

Les produits Omum, des soins fabuleux pour les futures et jeunes mamans

Crème pour jambes lourdes

Je ne sais pas vous, mais perso, la rétention d’eau, j’ai bien connu, et ce, dès le 2ème trimestre (et pourtant c’était l’hiver!). Si vous aussi vous êtes sujette aux gonflements de jambes / pieds, et/ou que vous êtes enceinte pendant l’été par exemple (la chaleur favorise d’autant les gonflements), je vous recommande quelques trucs : les collants ou bas de contention évidemment (très efficaces, et très appréciés l’hiver, mais clairement  immettables l’hiver quand il fait trop chaud), et le très utile jet d’eau froide à la fin de la douche. On surélève aussi les jambes dès que possible pour favoriser la circulation. Et pour finir d’aider tout cela, j’ai utilisé une crème à la menthe spéciale jambes lourdes de la marque Attitude, spécialement adaptée pour la grossesse, sans ingrédient risqué, qui sent bon, et qui laisse un fini légèrement frais sur les gambettes. Un petit coup de pouce supplémentaire bien appréciable!

Contre les crevasses de l’allaitement

Si vous faites le choix d’allaiter, vous pouvez appliquer un produit sur vos seins après chaque tété pour éviter les crevasses. Cela permettra de bien hydrater votre poitrine et de réduire, voire d’éliminer tout risque de crevasses. J’ai choisi l’huile de massage allaitement de chez Weleda, à base d’huile d’amande douce. Elle est spécialement conçue pour détendre et réchauffer la poitrine, et pour faciliter les échanges nécessaires à la lactation. Je l’appliquais après chaque tété, et je l’enlevais délicatement avant chaque nouvelle tété (car il n’est pas recommandé que le bébé absorbe trop de ce produit).

NB : je tiens à préciser que, par cet article, je n’incite pas à l’allaitement, ni ne juge les femmes faisant le choix de ne pas allaiter. Chaque femme est libre de son corps et de ses choix. Personnellement, j’ai fait le choix d’allaiter, mais je comprends très bien le choix inverse et le respecte totalement. Je me permets simplement de donner un conseil pour celles qui choisissent de le faire, pour éviter les douleurs dues aux crevasses. Je ne renterai nullement dans le débat de l’allaitement, je me permets simplement de le préciser.

Huile de massage du périnée

On enchaine avec un sujet bien glamour 😉 mais il est pourtant bien utile d’en parler! Alors il n’a pour le moment pas été prouvé que l’utilisation d’une huile de massage du périnée a un réel intérêt quant à l’élasticité de cette zone, et qu’elle aide durant l’accouchement. Toutefois les sages-femmes avec qui j’ai pu en discuter sont favorables à son utilisation car elle permettrait aux femmes enceinte de mieux appréhender cette partie de leur corps. Donc si vous avez envie de l’utiliser, n’hésitez pas. Là encore, je me suis tournée vers la marque Weleda et son huile spéciale périnée.

Les huiles Weleda, des valeurs sûres pour la grossesse

Déodorant

Le déo est un produit souvent pointé du doigt, car selon les marques et ingrédients utilisés, ils pourraient être responsables de certaines maladies…. Notamment ceux qui contiennent de l’aluminium et des phtalates, réputés très néfastes pour la santé. Bref, que l’on soit enceinte ou non, il faut essayer de faire attention au déodorant que l’on utilise.

Il m’a paru être d’autant plus important d’y faire attention lors de ma grossesse. C’est pourquoi j’ai choisi le déodorant Schmidt’s, qui est 100% naturel, sans parfum ni huiles essentielles, sans aluminium, sans paraben, sans phthalate, sans propylene glycol, et sans gluten. J’ai choisi de l’acheter dans les 2 formats proposés, à savoir en grand format car le contenant est en verre, et il n’y a donc pas de risque de transfert chimique, et en petit format, car il est certes dans un contenant en plastique, mais il est très pratique pour être transporté toute la journée dans un sac, ou pour partir en week-end avec. Existe aussi en format stick.

Lotion visage

J’ai favorisé les hydrolats qui décapent moins que les lotions classiques. Personnellement j’ai utilisé l’hydrolat de bambou de la marque Aroma Zone qui est très doux pour les peaux sèches et sensibles comme la mienne, et qui permet aussi de purifier les peaux à tendance acnéique, ce qui m’a été bien pratique les 1ers mois de grossesse où j’ai eu quelques boutons dus aux hormones. Mais il en existe pleins d’autres, vous pouvez donc choisir en fonction de la qualité de votre peau. Vous trouverez sans aucun doute votre bonheur sur le site d’Aroma Zone.

Crème visage et corps

Pour trouver des crèmes pour le visage et le corps efficaces et aux ingrédients fiables, vous pouvez regarder du côté des marques comme Logona, Lavera, Weleda, Omum, etc… Si vous avez tendance à avoir des petits boutons pendant votre grossesse (merci les hormones), choisissez une crème spéciale peau mixte à grasse non comédogène qui ne bouchera pas les pores de votre peau et régulera la production de sébum. Et n’hésitez pas à choisir une crème avec une protection solaire (SPF) si vous vous exposez au soleil pour éviter l’hyperpigmention de la peau (mais essayez tout de même d’éviter au maximum le soleil durant ces quelques mois si vous le pouvez…)

Si comme moi vous avez la peau très sèche, ou que vous êtes enceinte l’hiver, et que vous voulez une crème extrêmement riche pour votre visage et / ou les parties très sèches de votre corps, je vous recommande la crème Head to Toe de la marque Pai. J’adore cette crème qui est hyper hydratante sans être collante, et personnellement, je l’utilisais comme crème du soir.

Evitez autant que possible les crèmes contenant du rétinol (vitamine A) (notamment présentes dans les crèmes anti-rides ou anti-acné) qui peut présenter un risque de toxicité pour le foetus.

Savon, gel douche, shampoing, après-shampoing

Il est important de privilégier les nettoyants doux pour la peau durant la grossesse. Il est donc préférable de choisir des produits bio (voir les labels en haut de l’article), et des bases lavantes sans savon. Et attention, ces produits contiennent souvent des huiles essentielles, vérifiez bien qu’elles sont compatibles avec la grossesse.

Pour les savons, privilégiez les pains plutôt que les versions en gel, car ils contiennent moins d’additifs.

Pour les shampoings, privilégiez les versions solides plutôt que liquides qui contiennent souvent des ingrédients moussants irritants.

Vous pouvez faire votre choix parmi des marques telles que Weleda, Attitude, Lavera, Dr Bronner’s, Urtekram, Logona, Avril, etc… qui proposent des produits aux compositions satisfaisantes. La base lavante neutre bio de chez Aroma Zone fait également très bien le job.

Gommage visage et corps

Parfait pour éliminerez toutes les cellules mortes, le gommage est toutefois à réaliser avec précaution durant la grossesse. Il est important de le choisir doux (surtout pour le visage), et de ne pas en faire trop souvent (une fois par semaine maximum). Cela risquerait en effet de stimuler la pigmentation, et donc favoriser l’apparition du fameux masque de grossesse

J’ai opté pour des gommages de la marque Avril, dont les compos m’ont paru fiables. Pour le visage, la crème exfoliante était parfaite car pas trop abrasive et très douce pour ma peau sèche, et pour le corps, le gommage à la poudre de riz bio m’a beaucoup plu par son parfum, sa texture, et l’effet peau soyeuse qu’il laisse après utilisation.

Maquillage

Difficile de trouver du maquillage qui ne contiennent que des substances totalement irréprochables, on ne va pas se mentir… Alors je vais être totalement transparente avec vous : je n’ai pas acheté de maquillage spécifique pour ma grossesse, et ce pour 3 raisons.

La 1ère, c’est que je n’ai pas vraiment trouvé de maquillage aux ingrédients « parfaits », que ce soit les rouges à lèvres, le mascara, etc… donc plutôt que renouveler tout mon stock (et de dépenser beaucoup de sous pour pas grand chose), j’ai préféré continuer à utiliser mes produits.

La 2ème, c’est que j’ai considérablement réduit ma routine make-up, surtout les derniers mois, afin d’éviter de me mettre trop de produits nocifs sur le visage. Et puis on va se le dire, ma grossesse ayant été assez difficile, j’avais franchement autre chose à faire de ma vie que de me maquiller, hein, alors j’ai réservé ça aux jours où je sortais pour aller dîner chez des amis par exemple, mais pour le quotidien, je lavais et j’hydratais simplement ma peau, et ça suffisait bien  😉

(Petite parenthèse : Je pense d’ailleurs avec du recul que cette période minimaliste, voir no make-up la plupart du temps, a été très bénéfique à ma peau, car elle est soumis à rude épreuve durant ces quelques mois avec les changements hormonaux, et lui avoir foutu un peu la paix lui a permis de respirer et de se régénérer un peu, ce qui n’est pas possible quand on se tartine inlassablement tous les jours de fond de teint et autre make-up, vous en conviendrez! Aujourd’hui, j’ai retrouvé une belle peau, lisse, sans boutons ni autre problème particulier, et je pense que cela l’a bien aidé.)

La 3ème, c’est que tout bien réfléchi, il m’a semblé que le maquillage n’est finalement appliqué qu’en petite quantité (contrairement à une crème pour tout le corps, un gel douche, un déo, etc…) et que, quite à faire attention aux produits que je m’appliquais, il valait mieux que je me concentre sur le reste que sur le make-up. Surtout que j’utilise déjà beaucoup de maquillage bio, donc je me suis dis que je ne pourrais peut être pas faire beaucoup mieux de ce côté là.

Voilà, c’est un choix, après vous faites bien comme vous le sentez évidemment! Et si vous connaissez des marques de maquillage fiables pour la grossesse, n’hésitez surtout pas à les partager en commentaires!

Démaquillant

Et on ne change pas une équipe qui gagne, là encore, mon chouchou, c’est l’huile de coco! On peut également opter pour l’huile de jojoba par exemple. Ou même du liniment (oui oui, celui que vous utilisez pour votre bébé!).

Vernis à ongles

J’avoue, j’ai un peu déconné sur le vernis… en fait, je n’ai pris conscience que tardivement de l’effet néfaste que pouvait avoir le vernis à ongles pendant la grossesse (suis-je donc bête…). D’abord à cause de l’odeur (ça parait évident pourtant) qu’il faut à tout prix éviter d’hinaler, mais aussi et surtout à cause de la composition de tous les ingrédients qui ne sont vraiment pas naturels et bourrés de perturbateurs endocriniens… Bref, dès que je l’ai su, j’ai arrêté le vernis à ongles, parce que je n’en ai malheureusement pas trouvé dont la compo soit clean, et qui soient vegan et non testés sur les animaux.

Si toutefois vous ne souhaitez pas vous privez de ce plaisir, veillez à bien l’appliquer dans un endroit aéré (à l’extérieur de préférence) pour éviter de respirer son odeur. Et si vous pouvez, faites en sorte de vous en mettre de façon occasionnelle seulement…

Enfin, sachez qu’il est déconseillé d’arriver le jour de l’accouchement avec du vernis sur les ongles, car la couleur de l’ongle est un marqueur pour les anesthésistes, qui peuvent déceler d’éventuels problèmes d’oxygénation grâce à la couleur de nos ongles. Ils n’aiment donc généralement pas que l’on en porte… mais bon, ça vous verrez bien selon le médecin qui vous suit.

Parfum

On termine par le parfum, avec un conseil important : limiter au maximum son utilisation pendant la grossesse, et essayer de vous en passer les 1ères semaines suivant l’accouchement. Pas toujours facile de perdre cette habitude, je sais, surtout que ce petit geste très féminin peut rassurer durant cette période de nos vies où l’on doute de sa séduction. Ceci dit, l’odorat étant souvent décuplé pendant la grossesse, les parfums peuvent tout à coup nous rebuter, nous sembler trop forts, et on se dirige alors vers des fragrances plus légères, voire on évite d’en porter, ce qui n’est pas une mauvaise chose.

Le problème est que le parfum est photosensibilisant et il risque de laisser des traces sur votre peau. Ceci est particulièrement vrai chez la femme enceinte, dont l’épiderme a tendance à hyperpigmenter, et donc de favoriser l’apparition du masque de grossesse sur le visage, et des taches sur le buste.

Après l’accouchement, votre odeur corporelle est un repère pour le bébé, et il est préférable de ne pas perturber son odorat avec des parfums de synthèse sur votre peau.

Donc si vous ne pouvez pas vous en passez, évitez de le vaporiser directement sur la peau, mais plutôt sur vos vêtements.

Quelques marques chouchous 

On passe à mes marques préférées vers lesquelles je me suis naturellement tournées pendant ma grossesse, parce qu’elles présentent des compositions plutôt bonnes, les produits sont efficaces, et les senteurs agréables.

Weleda : j’apprécie beaucoup cette marque que j’utilise depuis de nombreuses années, qui est pionnière de la cosmétique naturelle et bio, que l’on trouve facilement dans la majorité des magasins bios et des pharmacies en France. Tous leurs produits sont non-testés sur les animaux, et la majorité sont vegan. C’est une marque reconnue pour sa qualité, et on y trouve des produits pour les futurs mamans, et aussi pour les bébés et les enfants.

Pai : j’adore cette belle marque qui propose des produits très naturels et bios, et dont les produits sont parfaits pour les peaux hyper-sensibles. Les ingrédients sont impeccables, la qualité est top, et le prix est un peu élevé, mais ça vaut vraiment le coup d’investir dans leurs produits. La marque propose de supers gammes pour femmes enceintes (Pregnancy Perfect) et pour bébés (petit Pai).

Omum : spécialement dédiée aux futurs et nouvelles mamans, cette jolie marque propose des produits de qualité, parfaitement adaptés aux contraintes de la grossesse, et aux packagings design.

Attitude : cette marque, que j’achète sur le site Boutique Vegan est vraiment chouette, elle propose pleins de soins pour les futurs mamans et les bébés : produits lavants, crèmes visage et corps, et mêmes des lessives! Leurs produits ont tous de bonnes compositions, et sentent toujours très bons.

Schmidt’s : c’est une marque qui propose un beau choix de déodorants naturels, vegan, cruelty-free, sans gluten, aux parfums envoutants. Elle a aussi un gros atout, puisqu’elle propose des déos sans parfum et sans huile essentielle, idéale pour les femmes enceintes. Depuis que je l’utilise, je ne change plus de marque de déo!

Mes soins indispensables pour la grossesse

Où acheter ces produits

Aroma Zone : grand choix d’huiles végétales pour le corps et le visage, à bon prix.

Boutique Vegan : je vous en parle souvent, c’est un de mes sites préférés, il y a même une rubrique spéciale Pour les mamans, vraiment pratique pour retrouver rapidement les produits conseillés pour la grossesse et l’allaitement.

Ecco Verde : on y trouve facilement des produits adaptés dans la section grossesse / allaitement, et on peut filtrer pour trouver plus facilement ceux qui sont vegan.

Greenweez : ce site propose uniquement des produits bio, et on retrouve de bons produits vegan et non testés sur animaux dans la rubrique spéciale soins maternité.

Purnatural : super site Belge qui ne propose que des produits Cruelty-free, comme les marques Weleda, Pai, etc…

Véganie : ma boutique parisienne préférée (on peut aussi commander en ligne) propose les marques Omum, Schmidt’s, Avril, etc…

Mais aussi : Mademoiselle bio, Precious Life, AyaNature, Official Vegan Shop 

En conclusion

J’espère que cet article vous a plu, et que mon expérience vous sera utile. Bien sûr, cela n’est que le reflet de mes choix et de mon arbitrage, basé sur la lecture de plusieurs études et d’autres expériences, et le meilleur conseil que je pourrais vous donner en conclusion, c’est de ne surtout pas vous mettre la pression, car l’important est de faire de votre mieux et d’être en phase avec vos propres choix. Il faut savoir trier parmi ce qui vous convient ou non, et il faut relativiser, car il y a tout de même peu de risque à ce que l’utilisation de vos produits posent de réels problèmes à votre bébé en réalité.

Il me semble qu’il ne faut pas trop s’angoisser sur toutes ces histories d’ingrédients, bons ou non, car finalement, toutes mes recherches ont aboutis sur le fait que ce sont plus des recommandations que des risques réellement avérés. Mais par précaution, il est recommandé de les suivre. Bien sûr, faites comme vous le souhaitez, comme vous le pouvez, et si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à un spécialiste. Mais n’oubliez pas que le plus important, c’est surtout de vivre votre grossesse le mieux possible!

Par ailleurs, je précise bien sur que je ne suis pas médecin, ni spécialiste en cosmétologie, et que ces informations sont le fruit de mes recherches, j’espère bien évidemment ne pas me tromper dans mes conseils, je vous invite à entamer vos propres recherches, et si vous avez des conseils, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires ci-dessous!

With love,

Marine

LEAVE A COMMENT