Bali – planifier votre voyage à Bali

Voici un article pour vous partager mes conseils et mes astuces pour réussir au mieux votre voyage à Bali. Ce sont quelques infos pratiques qui peuvent vous aider à préparer votre programme, et à éviter au maximum les éventuelles mauvaises surprises que l’on peut parfois avoir en vacances…

En préambule, je dois vous dire que je prépare toujours mes voyages très en avance…des mois en avance en fait, j’adore ça, j’ai l’impression d’y être déjà  😉  Et surtout, je ne perds pas de temps sur place à chercher un hôtel, ou autre, car nous ne restons que quelques jours sur place, et nous préférons tout planifier pour passer tout notre temps sur place à découvrir le pays. C’est un choix, cela nous convient très bien, et cela n’évite pas des surprises (souvent bonnes!) durant le voyage.

J’achète généralement mes billets dès l’ouverture des ventes sur les sites des compagnies aériennes (nous avions choisi Singapour Airlines pour ce voyage, qui est une excellente compagnie, avec un personnel aux petits soins pour vous, et des plateaux repas pas trop mal, qu’on peut même personnaliser en fonction de ses allergies. Seul bémol : pas beaucoup de choix de films en français dans l’avion…).

Bali - Rizières de Tegalalang

Rizières de Tegalalang, Bali

Climat :

Quand partir à Bali : ce qui est génial avec ce pays, c’est que l’on peut y aller toute l’année. Le climat y est doux, chaud et humide, et les températures varient peu : 27° de mai à octobre (saison sèche), à 32° de novembre à avril (saison humide). Les précipitations sont un peu plus importantes de décembre à février.

S’il faut vraiment vous conseiller une période, je pense que la saison sèche est préférable, même s’il y aura toujours quelques petites averses (mais elles durent très peu de temps). L’idéal est juin, car il n’y a pas encore trop de monde, les prix sont donc intéressants, et tout est vert car la mousson est terminée.

Bali - Virgin beach

Virgin beach Bali

Santé :

Aucun vaccin n’est exigé pour ce pays, et il n’est pas impaludé. Mais quelques vaccins sont conseillés :

  • vaccins universels (DTCP, hépatite B) ;
  • hépatite A ;
  • fièvre typhoïde ;
  • pour tout séjour en zone rurale (en particulier dans les rizières) : encéphalite japonaise.

N’oubliez pas des protections anti-moustiques (vous en trouverez aussi sur place). Il faut également faire attention au soleil, là aussi vous trouverez tout un tas de produits sur place si besoin.

Enfin, même s’il est peu fréquent de l’avoir car les locaux font assez attention à l’hygiène des produits qu’ils vous servent, il est toujours possible d’attraper la tourista… Prenez donc des médicaments si besoin.

Décalage horaire :

+6h en été, +7h en hiver

Visa :

Pas besoin de visa pour un séjour de moins de 30 jours. Au delà, besoin d’un visa touristique.

Et votre passeport soit être valable plus de 6 mois après la date prévue de retour.

Argent :

La monnaie est la roupie indonésienne, ou rupiah (RP). Je vous recommande de retirer votre argent directement dans des banques ou à des distributeurs (DAB), et pas dans des petits Money Changer où les taux affichés sont souvent très intéressants, mais méfiez-vous, ils sont très habiles de leurs doigts et ils tentent (quaisment à cahque fois) de récupérer quelques billets discrètement… D’ailleurs, ils se vexent très fort quand vous leur faites remarquer que vous n’êtes pas dupes et que vous avez compris leur arnaque… Bref, retirez des sous à un distributeur est plus sûr. Il y en a partout dans les villes, surtout les plus touristiques. Prévoyez ce qu’il faut si vous partez sur les îles car il n’y a pas de DAB. Et renseignez-vous au préalable sur les frais de banque liés à votre carte.

L’Euro est accepté partout, inutile de partir avec des dollars.

Il est possible d’utiliser sa carte de paiement dans la plupart des lieux touristiques (hôtels, restaurants, magasins…), mais c’est beaucoup moins évident dès que l’on sort des sentiers battus. Prévoyez du liquide dans ces cas là.

Le budget à prévoir pour vos vacances est très variable, selon vos envies et vos besoins. Le coût de la vie est peu élevé à Bali, et si vous venez en hors-saison, dans des petites chambres d’hôtes, que vous dînez dans des warungs locaux, etc… Vous pouvez facilement vous en sortir pour un tout petit budget. L’avantage, si vous voulez vous faire plaisir, est que les hôtels et restaurants haut de gamme sont moins chers qu’en France, à qualité équivalente, vous pouvez donc si vous le souhaitez vous permettre quelques folies pendant vos vacances sans casser votre tirelire.

Pour vous donner un ordre d’idée, avec mon chéri nous en avons eu pour 1500€ / personne pour 8 jours sur place, avec un billet d’avion à 650€ (avec Singapour Airlines), des hôtels à 50€ la nuit (avec clim, TV, tout confort), quelques activités (visites de temples, vélo…), des petits restos le midi, et des plus sympas le soir, et quelques achats. Bref, sans se priver, on s’est fait un voyage pour un coût raisonnable. Je pense que le minimum à prévoir est de 1200€ / semaine, et plus de 2000€ / semaine si vous voulez dormir dans des 5* et faire de beaux restaurants tous les jours.

Que prévoir dans votre valise :

Prenez bien sûr des vêtements légers, comme des t-shirts, des petites chemises, des shorts, des jupes, votre maillot de bain, des lunettes de soleil, de la crème solaire, un chapeau, des produits anti-moustiques, des tongs ou des chaussures légères, un pantalon et un gilet pour les soirées plus fraîches, et vos médicaments.

Pour ceux qui aiment faire du snorkelling : marque et tuba (vous pouvez en louer sur place).

Pour ceux qui prévoient de faire de la randonnée : des bonnes chaussures de marche, un pull, un pantalon adapté, de bonnes chaussettes, et votre sac à dos. Une tenue de pluie peut être nécessaire, surtout durant la saison des pluies.

A choisir, la meilleure saison est la saison sèche, d’ avril à fin octobre. Attention, juillet et août sont les mois de la haute saison touristique, les prix grimpes, il y a du monde partout… Je vous recommande de réserver vos hôtels, si vous ne voulez pas passer trop de temps à en chercher un de libre.
De novembre à mars, vous pouvez aussi profitez de Bali, il y aura juste un peu plus de pluies. Mais quoi qu’il en soit, toutes les saisons sont très agréables à Bali  🙂

Electricité :

Les prises sont identiques aux prises françaises, donc pas besoin d’adaptateur.

Les hôtels :

Personnellement, je n’aime pas perdre de temps à chercher sur place, je réserve donc quelques mois avant le départ. Pour faire un choix, je sélectionne tous ceux qui ont une note de 4 ou plus sur tripadvisor, et 90% sur booking, je compare les avis, les situations géographiques, etc…et je sélectionne celui qui me tente le plus. Le style, la déco, le petit déj inclus ou non… m’influent aussi dans mon choix. Attention aux photos présentes sur les sites, elles sont souvent sublimées par des filtres. Avec les photos des voyageurs que l’on trouve sur tripadvisor étant généralement brutes, on peut mieux se rendre compte de la réalité. Choisissez également en fonction de la localisation, si par exemple vous préférez faire le maximum de vos activités à pied, il est préférable d’être dans le centre ou tout proche.

Bali - Vidi Boutique Hotel

Vidi Boutique Hotel Jimbaran Bali

Les restaurants :

Vous ne manquerez pas de choix où que vous soyez, et la grande majorité du temps, tout est fait maison, la qualité est donc généralement bonne. Personnellement, pour éviter les mauvaises surprises, soit je me laisse tenter par un de ceux recommandés par le lonelyplanet (que j’achète avant chaque voyage), soit je regarde sur tripadvisor en fonction du périmètre où je suis, du type de cuisine dont j’ai envie, etc… et je sélectionne. A Bali, les restaurants affichent généralement la carte à l’extérieur de l’établissement, ce qui permet de choisir rapidement, selon son budget et ses envies, si vous vous y manger ou non. L’avantage de ce pays est que l’on peut se restaurer pour vraiment pas cher (seulement quelques euros) si l’on cherche un peu et que l’on sort des endroits à touristes. Si vous n’avez pas peur de tester les petits boui-bouis locaux, vous trouverez souvent des supers endroits, avec une nourriture délicieuse, saine, et fait-maison. Régalez-vous des nombreux fruits et légumes du pays, et si vous n’aimez pas les plats trop épicés, précisez-le avant votre commande.

Dernière précision : les taxes exercées dans la restauration sont : 10 % de taxes gouvernementales, 11 % pour le service, soit +21 % sur l’addition. Vérifiez bien avant de payer si les taxes sont déjà incluses ou non. Les pourboires ne sont pas obligatoires, mais évidemment toujours appréciés.

Bali - plat

Les activités / les attractions à voir à faire :

Je regarde également les avis de tripadivsor, et je vais voir ce que recommande les forums de discussion. J’apprécie de faire les activités les plus « touristiques » mais je ne cherche pas à tout voir à tout prix. Surtout à Bali, il me semble que tout n’est pas forcément indispensable, donc choisissez en fonction de vos affinités, il vaut mieux en faire juste quelqu’unes que vous allez vraiment appréciez, plutôt que tout vitesse grand V, pour finalement ne pas en retenir grand chose.

Bali-Alban vélo

Vélo à Bali

Les temples :

Certains temples sont payants, d’autres gratuits. Ce n’est pas très très cher, mais c’est à prévoir dans votre budget si vous comptez en faire un certain nombre et que votre budget est limité. Dans tous les cas, le port du sarong est obligatoire, généralement ils vous en prête un à l’entrée. Une offrande est alors appréciée.

Les parkings des temples sont généralement payants, en fonction de votre véhicule et du nombre de personnes présentes dans le véhicule.

Temple de Besakih Bali

Temple de Besakih Bali

Les plages :

Entrée et parking peuvent être payants (prix variable en fonction du véhicule, et du nombres de personnes). Je n’ai vu aucune femme faire du topless sur les plages, je pense qu’il est préférable de garder son haut de maillot, comme dans beaucoup de pays d’Asie.

Double Six Beach Seminyak Bali

Double Six Beach Seminyak Bali

Et enfin…

Enfin, ma dernière astuce serait tout simplement de vous dire qu’il ne faut pas arriver à Bali (ou dans n’importe quel pays d’ailleurs) avec des à priori, bons ou mauvais. Il faut se laisser surprendre par ce que lui et ses habitants vous vous apportez. Bali peut être très différent de ce que l’on peut s’imaginer, ce n’est pas que de belles plages et du ciel bleu, c’est aussi un pays où les habitants ont peu de moyens, où le niveau de vie est assez faible, où la condition de la femme est assez difficile, et où la modernité n’a pas encore pointé le bout de son nez partout.

Par exemple, voici une construction :

 

IMG_0192

 

Ou voici des Balinais travaillant sur le toit d’un temple…sans échafaudage ni protection… :

Bali - travaux

 

Entre cela, la circulation, leur nourriture locale, les fêtes, etc…il y a de quoi se sentir dépaysé! Ce sont pleins de petites choses qui peuvent beaucoup surprendre la première fois où l’on atterrit dans ce pays, mais c’est finalement ce qui en fait tout son charme. Tout est assez différent par rapport à la France, et il faut le prendre comme il est, ne pas avoir peur de ses différences. Et les Balinais sont tellement adorables, souriants, prêts à se plier en quatre pour vous, que vous ne pourrez que repartir avec une seule envie : y revenir !!!

 

Marine

LEAVE A COMMENT

RELATED POSTS