Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

AAAhhh Venise… Oui je sais ce que vous vous dites : encore un énième article sur Venise, le net en regorge… Pas faux… mais non, je ne vais pas vous faire un article de voyage ultra complet sur ce qu’il y a à faire là-bas. C’est clair que ça, vous en trouverez partout. Je vais tout simplement vous raconter comment se sont passés nos 2 jours à Venise avec notre bébé, ce que nous avons aimé, ce que nous avons moins apprécié… et vous mettre quelques jolies photos. Et je suis sûre que déjà rien qu’avec ça, ça va vous donner envie d’y aller 😉

Car oui, il faut vraiment aller à Venise une fois dans sa vie. En tout cas moi, c’est déjà la 2ème, et j’espère pas la dernière. Cette ville est trop exceptionnelle pour être loupée. Vraiment, sincèrement, je l’adore. Et je m’en fous si ça fait cliché. Et vu le monde qui va la visiter tous les jours, je pense que je ne suis pas la seule à le penser… 😉

Venise, la seule et unique…

Située sur les rives de la mer Adriatique, cette ville portuaire du Nord-Est de l’Italie est célèbre dans le monde entier. Et pour cause : son décor est unique en son genre. Moi ça me fait bien rire d’entendre que des villes sont des “petites Venise” parce qu’elles ont quelques canaux qui les traversent… Oui ce sont des très belles villes, mais sérieux, vous trouvez que ça ressemble à Venise?! Moi non ! Venise est tellement belle, tellement incroyable, que sa beauté n’a d’égale que sa renommée. Je trouve qu’il n’y a rien de comparable dans le monde, mais ce n’est que mon avis 😉

 

Allez, on part ensemble à sa découverte, vous me suivez?!

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Venise et ses canaux pleins de gondoles 😉

Notre 1er jour à Venise

Très classiquement, nous avons consacré notre 1ère journée à l’île principale de Venise même. Sachant qu’il y en a 120 autres… ça laisse de la marge 😉 Il y a déjà tant à voir sur celle-ci qu’un seul jour ne suffit pas, évidemment. Mais si comme nous, vous aimez simplement vous balader, sans vous taper tous les musées de la ville, alors une journée c’est déjà pas si mal.

Je ne vais pas vous donner d’itinéraire précis, parce que justement pour moi, tout l’intérêt de Venise est de se perdre dans ses venelles, d’admirer son architecture au grès des coins de rue, de se laisser porter par son envie, de se balader dans ce labyrinthe de pierres. Et bien sûr, d’emprunter une partie des 435 ponts qui relient les chemins et îles de Venise! Déjà rien qu’en arrivant, j’avais l’impression d’être dans un autre monde. Pour moi, c’est cela la magie de Venise ♥

Quartiers San Polo et Santa Croce

Nous avons commencé notre chemin par les quartiers San Polo et Santa Croce, les plus centraux de Venise. L’architecture est juste sublime, on y trouve de magnifiques églises, des palais somptueux, des galeries d’art, des boutiques d’artisanats, des tas de bars et restaurants très mignons… Ce sont les quartiers immanquables de Venise.

Au fil de notre chemin, nous avons pu admirer le Palazzo Mocenigo, Ca’ Pesaro, l’église Scuola Grande di San Rocco, l’église I Frari, ou encore le marché du Rialto. Nous sommes passées par des ruelles vides de touristes, et d’autres pleines de boutiques d’artisanat. J’ai aimé ce contraste, qui nous a permis de nous sentir seuls au monde, puis tout d’un coup, au détour d’une ruelle, de connaître l’animation des rues touristiques de la ville.

Bien sûr, nous n’avons pas manquer d’aller voir le magnifique Pont du Rialto, le plus vieux pont de Venise, perché sur ses pilotis.

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Le Pont du Rialto à Venise – Italie

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Vue depuis le pont du Rialto – Venise, Italie

Petit passage par le quartier Cannaregio

Nous avons ensuite bifurqué vers le quartier Cannaregio, pour trouver un endroit où déjeuner. Au passage, nous avons pu admirer la Chiesa di Santa Maria dei Miracoli, puis Zanipolo, 2 célèbres églises du quartier.

Pause déjeuner

Nous nous sommes attablés à l’Osteria Santa Giustina, un resto trouvé un peu par hasard. C’était Pâques, et beaucoup d’établissements étaient fermés.  Et les autres étaient pleins… ou n’acceptaient pas les enfants… voilà voilà. Ici, pas de souci pour déjeuner avec bébé. Du coup nous nous sommes arrêtés là où nous avons pu, et le choix était plutôt bon. Nous avons pu déjeuner sur la terrase, car il faisait très beau, c’était vraiment agréable car la place était grande et calme. Nous avons pris une assiette de légumes vapeur à partager, et j’ai choisi (sans surprise) des pâtes à la tomate. Mes amis, c’était probablement les meilleures que j’ai mangé lors de mon séjour en Italie (et j’en ai testé un paquet!). Bref, on s’est régalé, pour un coût total vraiment correct, ce qui m’a beaucoup surprise, car je pensais qu’à Venise, on en aurait pour cher, mais non. 1 entrée + 2 plats + 2 boissons : environ 40€. En plus, le service et le couvert sont compris dans le prix, ce qui est rare en Italie. Donc on sait directement combien on va payer, sans surprise, c’est un point positif. Le service était un peu lent, pas ultra chaleureux, mais nous n’avons pas eu à notre plaindre non plus. Au global, c’est une bonne adresse, qui propose en plus quelques plats végétariens / végétaliens.

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Pasta à la tomate, et légumes, à l’Osteria Santa Giustina – Venise, Italie

La place Saint-Marc ♥

Nous avons repris notre chemin vers la mythique place Saint Marc et sa majestueuse Basilique. C’est le cœur de la ville, l’emblème de Venise, le passage obligé pour tout touriste qui se respecte 😉 Mais c’est surtout l’une des plus belles places du monde. On y trouve bien évidemment l’immense Campanile (le clocher de la Basilique) de 98 mètre de haut, la tour de l’horloge, le Musée Correr, et le fameux Caffè Florian, qui date de 1720. Bien que la place soit pleine à craquer de monde, on ne peut qu’être époustouflé devant tant de beauté. Elle est d’une élégance sans pareil.

Petit regret : nous n’avons pas visité la Basilique Saint-Marc car la queue qui y menait était interminable… toi-même tu sais 😉 Une prochaine fois, j’y viendrai très tôt le matin, en espérant que l’attente sera moins longue…

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Place Saint-Marc, avec sa Basilique, et le Campanile – Venise, Italie

Direction ensuite le Palais des Doges, au bord du Grand Canal. Là encore, nous aurions aimé visite ce magnifique bâtiment avec ses façades en pierre blanche et en marbre rose, mais la queue nous a découragé.

Passage obligé, juste derrière le palais, pour aller voir le Pont des Soupirs. Vous le savez surement, son nom n’a rien de romantique, car il servait en fait à amener les prisonniers du Tribunal à la prison…

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Le Pont des Soupirs – Venise, Italie

 

Quartier du Castello

Nous avons continué notre ballade jusqu’au quartier du Castello, où nous avons fait une pause dans le jardin public de la Biennale, à l’écart de la foule. C’est un des lieux les plus paisibles de Venise, d’où l’on profite d’une vue sublime sur la lagune. C’est un véritable poumon vert qui tranche avec l’urbanisation de la ville. Autrefois construits par Napoléon 1er au début du XIXème siècle pour offrir aux Vénitiens un peu de verdure, ces jardins abritent aujourd’hui la célèbre Biennale Internationale d’Art Contemporain. A l’entrée, on peut admirer la statue en bronze de Giuseppe Garibaldi, le “père de la nation”, et les quelques tortues qui nagent à ses pieds.

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Statue de Giuseppe Garibaldi au jardin public – Quartier Castello à Venise, Italie

Toujours dans le quartier du Castello, nous avons ensuite pris la direction de l’Arsenal. C’est ici qu’étaient fabriquées les flottes marchandes et militaires de la ville. On y réparait les galères, et entreposait les divers équipements nécessaires à la marine.

En logeant la lagune, nous avons rejoint son entrée maritime qui est bordée par deux imposantes tours de fortifications, et des statues de lions. J’ai beaucoup apprécié cet endroit, moins touristique, et au décor original.

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Entrée de l’Arsenal – Venise, Italie

Le quartier Cannaregio

Nous avons terminé la journée par une ballade dans le quartier Cannaregio. Nous avons choisi d’emprunter des petites ruelles très peu passantes, au cœur de la vraie vie des vénitiens. C’est ainsi que nous sommes tombées sur des vraies moments de vie, comme ce monsieur qui pend son linge au dessus de l’eau 😉

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Un Vénitien qui s’occupe de son linge 😉

C’est l’avantage de ce quartier, qui est le moins connu de Venise. Il y a bien moins de touristes qu’ailleurs, bien qu’il possède quelques sites qui méritent la visite. Notamment le Ghetto, berceau de la communauté juive de la cité. Des juifs, chassés d’Espagne en 1516, s’installèrent ici et construisirent une fonderie, « getto » en vénitien, qui donna son nom au quartier, puis par extension à tous les quartiers juifs d’Italie et d’Europe. Ne pouvant construire hors de cet espace, ils ont alors construit des immeubles plus hauts que dans le reste de la ville.

 

Nous avons terminé la journée par l’achat de cartes postales chez Marco Missiaja, un photographe dont la petite boutique nous a beaucoup inspirée. Ses cartes étaient très belles, bien plus jolies que celles vendues dans les boutiques touristiques. Elles étaient à 1€ pièce, mais leur qualité en valait la peine. Par contre, elles ont mis 2 mois à arriver dans nos familles…! Je ne sais pas si c’est parce qu’elles avaient un format un peu différent, ou si c’est parce que la poste de Venise est débordée, mais elles ont du venir à pied ces cartes postales!

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Cartes postales de chez Marco Missiaja – Venise, Italie

2ème jour à Venise

Murano

Situé au nord de Venise, cette petite île  est célèbre pour ses artisans qui soufflent le verre. La verrerie de Murano est d’ailleurs célèbre dans le monde entier.

Ce qui m’a surtout frappé en arrivant, c’est le nombre de petites boutiques que l’on trouve le long des quelques rues touristiques. Si vous souhaitez ramener un souvenir, il y a de quoi faire!

J’ai juste été un peu déçu de ne pas avoir vu de verriers en action. Je pensais que l’on en verrai un peu partout… mais non. Nous ne nous étions pas renseignés sur les endroits où aller en voir, car un peu naïvement, je pensais qu’on verrait des ateliers partout… Donc si c’est vraiment votre souhait d’en voir, renseignez-vous au préalable, et réserver votre visite.

Bon franchement, cette île est mignonne, mais je pense personnellement qu’elle n’a rien d’exceptionnelle. Les photos que l’on voit sur les sites touristiques sont surfaites, et du coup je trouve ça un peu déceptif lorsqu’on la voit en vrai… Mais une petite promenade vaut quand même le coup. Surtout lorsque nous sommes sortis des sentiers battus, et que nous sommes allés nous perdre dans ses ruelles. Là, j’ai vraiment apprécié ma ballade, en allant voir ses petites maisons et ses petits jardins ombragés.

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Torre dell’ Orologio à Murano – Italie

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Murano – Italie

Nous avons passé toute la matinée sur cette île. J’ai évidemment fait quelques emplettes, notamment chez Rosin Adrea, une des multiples boutiques de l’île. Puis nous sommes allé boire un verre chez Art Cafe & Food. Très joli endroit, avec une petite court intérieur hyper agréable, et un service sympathique. Par contre, pas vraiment de quoi manger vegan… du coup nous sommes allés à la recherche d’un autre resto.

Pause déjeuner

Nous sommes tombés sur Approdo, un établissement sympathique au bord de l’eau, où nous avons pu manger en terrasse. Le service était speed mais plutôt aimable, et les prix très raisonnables. Là encore, je m’attendais à ce qu’on se fasse allumer, mais non. 2 boissons + 2 pizzas + le service : environ 30€. Comme quoi, même à Murano, on peut manger correctement sans forcément exploser son portefeuille!

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Murano – Italie

Nous avons ensuite repris le bateau pour rejoindre Burano. Et Si nous avions su comment était cette petite île, nous y serions allé plus tôt… ♥

 

Burano ♥♥♥

ENORME coup de cœur pour cette petite île très pittoresque. Connue pour sa dentelle et ses maisons de pêcheurs très colorées, ce petit joyau ne m’a clairement pas laissé indifférente. J’aurais aimé y flâner pendant des heures pour en photographier toutes les beautés.

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Burano et ses petites maisons colorées – Italie

A chaque coin de rue, on trouve des boutiques colorées, de la dentelles, des couleurs… c’est un régal pour les yeux.

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Petite boutique de rue à Burano – Italie

 

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Un habitant de Burano qui décore son mur – Italie

 

Un conseil : allez-y tôt le matin, sinon vous allez devoir faire une queue interminable pour prendre un vaporetto, surtout depuis Murano! Nous avons voulu y aller après le déjeuner, et nous n’étions pas les seuls à avoir cette idée… Pour éviter d’attendre 1h pour monter dans un bateau, nous avons choisi de retourner sur Venise, et d’en reprendre un de là-bas, c’était beaucoup plus simple.

A choisi entre Murano et Burano, je vous conseille de vous attardez plus longtemps à Burano, car même si l’île est toute petite, sa beauté et son ambiance sont sans pareil.

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Burano et ses petites maisons colorées –  Italie

Prendre le vaporetto à Venise

Les Vaporetti sont les bateaux qui vous permettent de vous rendre d’un point à un autre de Venise. C’est un moyen sympa de découvrir l’île, et d’économiser un peu ses pieds.

Le prix d’un voyage est de 7,50€ ( trajets illimités pendant 75 minutes). Sinon il existe des forfaits, comme celui que nous avons pris le 2ème jour, pour 24h à 20€. Bébé n’a pas payé sa place, c’est gratuit pour les moins de 6 ans. Il n’est pas nécessaire d’acheter un plan des lignes ; éventuellement imprimez-en un avant de partir, sinon il vous faudra l’acheter sur place pour quelques euros.

Si vous restez sur l’île de Venise même, vous n’aurez peut-être pas besoin de prendre de vaporetto. Personnellement nous nous en sommes très bien passés le 1er jour. Mais bien sûr, si vous souhaitez vous rendre sur une autre île à côté, comme Murano ou Burano, le vaporetto est nécessaire.

Un truc cool à faire, c’est de prendre le vaporetto n°1, qui passe sur le Grand Canal, et qui permet de voir près de 50 palazzi, et plusieurs églises et autres monuments de la ville. Le voyage en vaut vraiment la peine.

Plus d’infos sur e-venise.com ou venise1.com

 

Voyager avec bébé à Venise

Clairement, je vous déconseille la poussette! Mes amis, si vous avez envie de passer votre temps à la porter à chaque pont (et il y en a beaucoup!), alors prenez-la. Mais vous ne pourrez pas dire que je vous avais pas prévenu 😉 Non sans blague, c’est un enfer de prendre la poussette là-bas, vous allez trop galérer. Surtout si vous pensez prendre les vaporetti, alors là, c’est quasi mission impossible avec la poussette. On a vu des familles les prendre, elles passaient leur temps à les porter, c’était horrible. Un bon porte-bébé, y’a que ça de vrai!

Concernant les restos, attention là aussi, il y en a qui les refusent. Non pas qu’ils n’aiment pas les bébés (enfin j’espère…) mais parce que les salles sont parfois très étriquées, et installer un bébé est un peu compliqué. Sachant en plus que les bons restos sont pris d’assaut, je vous conseille de réserver, et de prévenir de la présence de votre bout-de-chou, ce sera bien plus simple.

 

Notre hotel : Mercure à Mestre

L’hôtel Mercure à Mestre est un excellent choix si vous cherchez un logement de qualité, avec de atouts non négligeables, tels que le parking gratuit ou un restaurant sur place. Au calme, avec un service impeccable, une chambre propre et fonctionnelle, du wifi, un bon petit-déjeuner, etc… tout était vraiment parfait. Nous y sommes restés 3 nuits, et n’avons pas regretté notre choix.

Cerise sur le gâteau, nous avons eu la chance d’être surclassés à notre arrivée! Du coup nous avions une chambre très spacieuse, c’était vraiment le top! Ils nous ont installé un lit bébé, et même avec ça et les valises, nous avions beaucoup de place pour circuler.

Il était plus facile pour nous de diner sur place, du coup nous avons mangé les 3 soirs au restaurant de l’hôtel. Rien à dire : la nourriture était de qualité, le serveur extrêmement sympathique, les prix très abordables. Nous avons beaucoup profité du buffet froid à volonté qui offrait beaucoup de plats végétaliens. Et nous avons également testé la carte. Tout était excellent.

Nous laissions notre voiture au parking de l’hôtel, et prenions le bus, à 5 minutes à pied de là, pour rejoindre le centre de Venise en 20 minutes.

Voilà, je m’arrête là, il n’y a rien à ajouter, tout était parfait, et je reviendrai dans cet hôtel les yeux fermés.

Tarif pour 1 nuit : 105€ + 3,10€ taxe de séjour / personne. Plus d’infos sur accorhotels.com

Notre voyage en Italie # 5 : Venise la sérénissime

Notre chambre à l’hôtel Mercure de Mestre – Venise, Italie

 

En conclusion

Vous l’avez compris, j’ai A-D-O-R-É mon séjour à Venise. Cette ville est sans pareil. Et peu importe qu’il y ait du monde, que les commerçants soient moyennement sympas, et que le prix d’un voyage en gondole me coute la moitié d’un salaire 😉 Venise reste dans mon top 5 des villes que je préfère sur cette planète. C’est tellement beau, dépaysant, unique en son genre, que j’espère avoir la chance d’y retourner un jour dans ma vie, si l’occasion se représente ♥

Retrouvez tout notre périple en Italie à travers mes autres articles :

Et n’hésitez pas à m’écrire en commentaire ce que vous avez aimé dans cette belle ville!

With love,

Marine

LEAVE A COMMENT

RELATED POSTS